05 Temoignage de Charles KAMONYO

De Kamonyo Charles:

Des premiers handicapés reçus par l’Abbé

« Je devins très vite KAMUGA (l’handicapé), KAREMA (l’infirme), GAGUMBA (le boiteux) et même KILIYA KIMARA (cet impotent). Certains même me fuient manifestement. Je m’entendis dire que j’étais de trop, bon à croupir sur place. Réduit à l’extrême nécessité, j’étais devenu la risée de tout le village. Si je n’avais pas rencontré l’abbé Fraipont, le chagrin et la tristesse m’auraient conduit au suicide. L’abbé Fraipont-Ndagijimana a recréé l’handicapé. C’est bien vrai, l’imitation de Jésus a servi de fil conducteur à toute son œuvre, lui qui révélait le Dieu qui est amour en rendant la vie aux morts, la vue aux aveugles, l’ouïe aux sourds… « Nous te chanterons toujours, toi qui nous as recréés ».

Publié dans : ||le 5 mars, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Anglais pour non-spécialist... |
videohistgeo6eme |
Le Lensois Normand |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lelampiste
| histgeo4emelaprovidence
| Le blog de la réserve opéra...